Grrrr... Je vais me venger !
Actualités    Animation    Emulation    Jeux-Vidéo    Séries TV    Staff   
Chercher
L'actualité de l'animation Vidéos MPEG/MPEG2
Dossiers Sélection Web

Planning et Tests DVD - Zone 2 Tests DVD - Autres Zones

   Lost Universe Vol.1
Par Captain Némo   
L'épisode 4
Tout d'abord avant de commencer ce test, j'aimerai signaler un petit problème. En effet le quatrième épisode "Le Triomphe de Miss Crabe" figure en 12ème position sur le LaserDisc Japonais. Par contre lors de la diffusion télé japonaise, il figurait bien en 4ème position. Le problème est que l'ordre des LaserDisc semble le bon si on se réfère au scénario.
Il est dommage que l'éditeur Déclic Images n'ait pas rectifié. Contacté à ce sujet plusieurs fois, l'éditeur n'a à ce jour jamais répondu malgré le fait qu'une adresse e-mail spécifique existe pour ce genre de problèmes (dvdeclic@manga-distribution.fr).

Je tiens à remercier Tdk / Slayers Presentation et Ryoga2 / Dvd Furax pour leur aide.

Jaquette Editeur : Declic Images
Type : DVD 9
Format : 1.33
Ecran : 4/3
Durée : 2h10 - 6 épisodes / 26
Version sonore : Japonais 2.0
Sous-titres : Français
Bonus :
- Bandes annonces
- Présentation du monde
- Personnages
- Lost Ship
- Génériques
- Galerie d'images
- Croquis

Kain Blueriver et l'hologramme Canary tentent d'infiltrer le groupe mafieux "Dugal Connection" qui procède à une vente aux enchères de biens volès sur une plate-forme extra-territoriale. Ils tombent par hasard sur la jeune détective Millie qui essaye d'établir sa réputation.

Présentation :
Une très belle jaquette et des menus vraiment très réussis et parfaitement adapté à la série. Du très bon travail.
Bonus :
Des bonus en pagaille, on aurait aimer un making-of ou des interviews mais la quantité de suppléments est tellement importante que les bonus méritent la note maximale.
Image :
Un peu décevante pour une série aussi récente, pas de problèmes de grains ou de poussières mais une image un peu sombre et un peu floue.
Intérêt :
La série est plaisante à regarder même si ce n'est pas exceptionnelle. On attend qu'une intrigue se mette en place. Dommage que ce ne soit pas doublé en français et ainsi accessible au grand public.
Son :
La stéréo est assez discrète, peu d'effets. Le son est clair et sans souffle ni bruits.
Note Technique :
Une réussite même si l'image est un peu en dessous du reste. Un gros travail de fond a été fait pour le Dvd et c'est très appréciable.

Screen Screen
Screen Screen

Testé sur :
- lecteur Pioneer DV-525, ampli Yamaha RXV-595aRDS, TV Philips 16/9 70cm 50Hz, enceintes avant JBL TLX 60, enceinte central Jamo 200, enceintes arrières Jamo 300 (dipolaires), caisson de basse Yamaha YST-90.
- Pioneer SCSI 6X, PowerDVD 3.0, Windows 2000

   Lost Universe Vol.2
Par Captain Némo   
Jaquette Editeur : Declic Images
Type : DVD 9
Format : 1.33
Ecran : 4/3
Durée : 1h50 - 5 épisodes / 26
Version sonore : Japonais 2.0
Sous-titres : Français
Bonus :
- Bandes annonces
- Présentation du monde
- Personnages
- Lost Ship
- Génériques
- Galerie d'images
- Croquis

Arrivés sur une planète isolée, notre équipe de choc part à la recherche d'une personne disparue. Une organisation secrète, le Nightmare, se met en travers de leur route. Un lien étroit avec les mystérieux vaisseaux Lost Ship est en train de se tisser.

Présentation :
La même interface que pour le précédent volume avec une jaquette évidemment différente et toujours très réussie.
Bonus :
Un petit bémol car ce sont les mêmes et c'est un peu dommage. Une note qui baisse un petit peu donc car si vous les avez déjà vu, ils perdent tout intérêt.
Image :
Quelques problèmes de qualité sur les premiers épisodes. L'image est vraiment très floue et très sombre sur certains plans et sur d'autres elle est beaucoup beaucoup trop lumineuse. Faites attention si vous êtes plongé dans le noir complet car vous allez en prendre plein les yeux.
Intérêt :
Quelques bons épisodes mais il est dommage que l'histoire de fond ne démarre pas encore vraiment. On espère mieux pour les prochains volumes car la série a un potentiel intèressant.
Son :
Du même accabit que précédemment. Techniquement c'est sans problèmes.
Note Technique :
Une note qui baisse un peu à cause des problèmes d'image des premiers épisodes. La compression est très bonne, il semblerait que cela vienne du master.

Screen Screen
Screen Screen

Testé sur :
- lecteur Pioneer DV-525, ampli Yamaha RXV-595aRDS, TV Philips 16/9 70cm 50Hz, enceintes avant JBL TLX 60, enceinte central Jamo 200, enceintes arrières Jamo 300 (dipolaires), caisson de basse Yamaha YST-90.
- Pioneer SCSI 6X, PowerDVD 3.0, Windows 2000

   Lost Universe Vol.3
Par Captain Némo   
Jaquette Editeur : Declic Images
Type : DVD 9
Format : 1.33
Ecran : 4/3
Durée : 1h50 - 5 épisodes / 26
Version sonore : Japonais 2.0
Sous-titres : Français
Bonus :
- Bandes annonces
- Présentation du monde
- Personnages
- Lost Ship
- Génériques
- Galerie d'images
- Croquis

Alors que notre trio de choc mène l'enquête sur la mort de Jesse, un vaisseau d'une puissance phénoménale, le Death Cloud, apparaît de nulle part pour les anéantir. S'agirait t-il d'un autre Lost Ship ?

Présentation :
Une note un peu en baisse, en effet elle tient compte du fait que les volumes 3, 4 et 5 sont sortis bien après les deux premiers et malgré ça la présentation reste strictement identique aux deux premiers volumes. A noter également que les éléments de la couverture frontale font partis des épisodes des volumes précédents.
Bonus :
Même verdict que pour la présentation. Les bonus sont les mêmes et s'ils n'étaient pas aussi nombreux et bien réalisés, ce serait zéro pointé puisque personne n'ira de nouveaux les regarder.
Image :
Il y a une très nette amélioration par rapport au volume deux. Le problème des différences trop importantes de contraste entre différentes scènes a disparu tout comme les problèmes de flou. Néanmoins il reste encore quelques problèmes de compression lors de plusieurs scènes dans l'espace, à cause des dégradés.
Intérêt :
La série prend un tournant plus sérieux avec le développement de l'histoire. On passe un bon moment même si l'animation est assez légère à certains endroits (beaucoup de plans fixes ou peu animés).
Son :
Il reste fidèle aux précédents volumes, clair et net. La stéréo est toujours très légère.
Note Technique :
Les problèmes d'image du précédent volume ont été résolus. On regrette un peu l'abscence de nouveaux bonus. En conclusion, un DVD bien conçu et une série agréable.

Screen Screen
Screen Screen

Testé sur :
- lecteur Pioneer DV-525, ampli Yamaha RXV-595aRDS, TV Philips 16/9 70cm 50Hz, enceintes avant JBL TLX 60, enceinte central Jamo 200, enceintes arrières Jamo 300 (dipolaires), caisson de basse Yamaha YST-90.
- Pioneer SCSI 6X, PowerDVD 3.0, Windows 2000

   Lost Universe Vol.4
Par Captain Némo   
Jaquette Editeur : Declic Images
Type : DVD 9
Format : 1.33
Ecran : 4/3
Durée : 1h50 - 5 épisodes / 26
Version sonore : Japonais 2.0
Sous-titres : Français
Bonus :
- Bandes annonces
- Présentation du monde
- Personnages
- Lost Ship
- Génériques
- Galerie d'images
- Croquis

Rail vole un Lost Ship légendaire. La Force Universelle découvre qu'il y a un traître dans ses rangs. Au même moment, un autre Lost Ship est retrouvé. La lutte entre les différentes factions commence.

Présentation :
Cette fois la jaquette correspond un peu plus aux épisodes présents sur ce volume. Rien d'autre à signaler.
Bonus :
A la surprise générale, ce sont les mêmes que précédemment.
Image :
Au niveau de la compression, l'image est toujours très satisfaisante. Le master semble abîmé à divers endroits, surtout sur les premiers épisodes mais les problèmes ne sont pas très importants (une image qui flashe par ci par là, rien de très grave ni persistant).
Intérêt :
L'histoire décolle véritablement. Les évênements s'enchainent et il reste peu de temps mort. Il y a un grand contraste par rapport au début de la série qui était plus humoristique, maintenant place aux choses sérieuses.
Son :
Aucun problème à signaler. Le rendu sonore est identique sur tous les volumes de la série.
Note Technique :
Un DVD sans problème majeur malgré les petites imperfections du master, rien de très génant malgrè tout.

Screen Screen
Screen Screen

Testé sur :
- lecteur Pioneer DV-525, ampli Yamaha RXV-595aRDS, TV Philips 16/9 70cm 50Hz, enceintes avant JBL TLX 60, enceinte central Jamo 200, enceintes arrières Jamo 300 (dipolaires), caisson de basse Yamaha YST-90.
- Pioneer SCSI 6X, PowerDVD 3.0, Windows 2000

   Lost Universe Vol.5
Par Captain Némo   
Jaquette Editeur : Declic Images
Type : DVD 9
Format : 1.33
Ecran : 4/3
Durée : 1h50 - 5 épisodes / 26
Version sonore : Japonais 2.0
Sous-titres : Français
Bonus :
- Bandes annonces
- Présentation du monde
- Personnages
- Lost Ship
- Génériques
- Galerie d'images
- Croquis

Kain a réussi à générer une quantité astronomique d'énergie psychique en exploitant sa colère et sa haine. Pendant ce temps, Rail est confronté au Lost Ship qu'il a volé et découvre la vérité sur ce qu'ils sont vraiment.

Présentation :
Ce dernier volume reste fidèle aux précédents avec je vous le rappelle, une jaquette très réussie, une belle sérigraphie et une interface qui reste dans le ton. C'est homogène et agrèable.
Bonus :
Profitons de ce dernier volume pour signaler un problème dans la fiche de Kain Blueriver, il faut lire la page 1 puis 3 et enfin 2 car elles sont dans le désordre. On note aussi quelques bizarreries au niveau de l'interface pour accéder à certaines fiches personnages. Ces problèmes figurent sur tous les volumes.
Image :
Aussi bien au niveau de la compression que du master, l'image est sans défaut même lors des scènes les plus délicates.
Intérêt :
La série se termine avec ce volume. Les volumes 3 à 5 développent l'histoire très rapidement, peut être un peu trop. Il aurait peut être été plus intéressant de supprimer quelques épisodes des volumes 1 et 2 pour mieux exploiter et expliquer les faits. Un très bon volume tout de même.
Son :
Pas de problèmes à signaler, la piste est toujours en stéréo, sans artifice particulier au niveau des effets.
Note Technique :
Ce volume est le plus réussi des 5. Il ne comporte aucun défaut apparent, le master est impeccable tout comme la compression. Le son est du même niveau que l'ensemble.

Screen Screen
Screen Screen
Screen Screen

Testé sur :
- lecteur Pioneer DV-525, ampli Yamaha RXV-595aRDS, TV Philips 16/9 70cm 50Hz, enceintes avant JBL TLX 60, enceinte central Jamo 200, enceintes arrières Jamo 300 (dipolaires), caisson de basse Yamaha YST-90.
- Pioneer SCSI 6X, PowerDVD 3.0, Windows 2000

Hit-Parade
visiteurs